Naïades, premier épisode

Publié le 1 Octobre 2012

Être artisan bijoutier est un mode vie rythmé par les désirs des clients, un jour on répare un bijou de famille Art Déco, le lendemain on crée une paire d’alliances d’inspiration celtique. Entre deux commandes, on se replonge dans la création de ses propres collections. 

De ce fait, la créativité de l'artisan est enrichie par chaque nouvelle commande; qu’elle représente un intéressant défi technique ou le pousse à explorer un style différent du sien. Elle est aussi hachée.

Alors de temps à autres, je pose mon chalumeau et mes marteaux et je renoue avec mes crayons. Je prend le temps de dessiner et de pousser mes idées, de les décliner jusqu’à tendre vers une collection riche et cohérente. 

Ce travail et purement créatif, une recherche de formes et de composition.

Mon objectif ici est donc d’imaginer une collection de bijoux sans me soucier des contraintes techniques ou de matières afin de pousser la recherche et la déclinaison des formes aussi loin que possible.

Sources et inspirations :

Mon point de départ est la rêverie que me procure la contemplation du monde aquatique.

L’apesanteur, la grâce du mouvement des algues dans le ressac, la danse des bulles d’air remontant à la surface, les monstres et merveilles des profondeurs, les contes et légendes de mon enfance…

Sirènes, ondines, selkies, nixes, néréides, naîades, mystérieux habitants de la ville d’Is ou de l’Atlantide

938213 com waterhousealyssa monks wetDulac-la petite sirène

(John W Waterhouse, A Mermaid; Alissa Monks, Wet, 2008; Edmond Dulac, La Petite Sirène)

 

Si les fées des forêts s’ornent de feuillage, de fleurs et de perles de rosée, de quoi les Naïades se parent-elles ? 


naiades3

naiades2

naiades1

Rédigé par Juliette Arda Designs

Publié dans #Design Joailler

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article